Qu'est ce que la Kabbale en voyance

Qu'est ce que la Kabbale en voyance

08/02/2015

Qu'est-ce que la Kabbale en voyance?

 

Tout l'ésotérisme Chrétien est teinté de judaïsme et plus particulièrement de la Kabbale qui est la doctrine secrète et magique des Rabbins (notons que malgré les siècles de persécutions, le peuple juif a survécu grâce à cette magie qui possède un grand pouvoir).
La Kabbale est donc une magie qui fonctionne. Elle utilise les 10 Séphiroth et les 22 Cineroth.
- Séphira (pluriel : Séphiroth) signifie « Nombre » ou « Numération » ce sont les 10 premiers « Nombres-Dieux » intermédiaires entre le Dieu (au-delà de tout) et notre monde physique et concret.
- Cinera (pluriel : Cineroth) signifie « Sentier » ou « Chemin-lien » ce sont les 22 lettres-sacrée (les Hayoth Hakodesh – les êtres sacrés – les Entités Divines – les sons). Si les 10 Séphiroth sont des étapes de Création, les liens qui les unissent sont des 22 Etres Sacrés. Certains les appellent : des animaux sacrés, des entités divines.
Les 10 Séphiroth sont des nombres et les 22 Cinéroth sont les 22 lettres de l'alphabet hébraïque.
Nos rituels d'exorcisme vont s'architecturer sur ces 10 Nombres et ces 22 Sons (réplique sonore de ces Puissances Divine en action). Les mots hébraïques sont des mots de pouvoir, des intonations, des mantras, qui vont dégager une certaines force de par la seule prononciation du mot en question.
L'Arbre de la Kabbale


Aïn - Soph - Aur = le Père Créateur au-delà de l'espace-temps.
Le Dieu Inexprimable, Imprononçable, Intraduisible, au-delà des mots et de tous ce que l'on peut imaginer. Nous sommes dans une notion de Lumière non-manifestée, c'est-à-dire la Lumière noire, la Lumière avant la manifestation concrète des choses. C'est la pourquoi, dans certaine tradition, le noir, le néant, le chaos est considéré comme encore plus haut que la lumière qui apparaît.
Les 9 Séphiroth = le Ciel (échelle de Jacob)
Les sphères créatrices qui seront invoquées au cours des rituels.
Malkut = la Terre concrète
Notre planète. Ce que les Kabbalistes ont nommés « le Royaume ».
Les 4 mondes en Kabbale
A) Aziluth (le Ciel Igné – Feu Alchimique)
La Divinité pure se révèle à travers les « personnes divines ».
B) Briah (le Ciel Aérien – Air Alchimique)
Les « personnes divines » se manifestent à travers un Eloï (singulier masculin d'Eloïm, Eloha étant le féminin singulier). C'est le règne des « Archanges » ou Esprit de collectivité, Egrégore Vivant.
C) Iesirah (le Ciel Aquatique – Eau Alchimique)
Ici se situe le monde des « Anges » entendu comme les cellules constitutives des Archanges (être collectif). Entités purement spirituelles.
D) Asiah (le Ciel Terrestre – Terre Alchimique)
La terre, c'est le règne des Hommes-Saints, des Maîtres de Sagesse, des Ames Bienheureuses ayant Vaincu la Mort Seconde par une vie exemplaire. C'est la Communion des Saints, la Jérusalem Céleste, le Paradis…
L'Arbre kabbalistique (romain / grec)
Kether (éther) = Lumière
Hochmah = Espace (voûte céleste) Uranus / Ouranos
Binah = Temps (Saturne / Chronos)
Choesed = Jupiter / Zeus
Geburah = Mars / Arès
Tipheret = Soleil, Apollon / Apollon
Netza = Vénus / Aphrodite
Hod = Mercure / Hermès
Yesod = Lune, Diane / Arthémis
Malkuth = Terre / Royaume