BioRespiration en voyance

BioRespiration en voyance

19/08/2014

Une origine millénaire - BioRespiration en voyance.

 

Il y a plus de 2500 ans, les Taoïstes à la suite de Lao Tseu, Confucius et de beaucoup d'autres sages orientaux,

comprirent que l'homme absorbait trois sortes de nourritures soutenant la vie :
Les aliments solides qui étaient mangés
Les aliments liquides qui étaient bus
Une nourriture aérienne qui était inspirée
Selon la qualité de ces éléments absorbés et selon la manière de les ingérer, l’homme était en bonne santé ou malade.
p>Ainsi est né l’ancêtre de la diététique et l’origine de la dynamique du souffle.
Importance de la Respiration.

Les Maîtres orientaux ont longuement étudié la respiration.
Selon la qualité de l’air inspiré et selon la manière de respirer, la vie sera plus ou moins longue, plus ou moins remplie.
Rapidement les voies de longévité ont intégré des techniques respiratoires.
Par exemple de nombreux arts martiaux adoptèrent le « Chi » (l’énergie vitale) ou « Ki » (vitalité intérieure) comme l’origine réelle de la force du combattant.

Le « Chi » ou le « Ki » sont directement captés par les poumons.
Les Maîtres de Chine et du Tibet héritèrent de ces méthodes pour accumuler en l’homme le « Ki » à haute dose.

En Inde, ces disciplines du souffle donnèrent naissance au Prana-Yoga (ou Yoga respiratoire dont le but est d’accumuler en soi l’énergie de la vie).

Ces pratiques demeurèrent secrètes durant plus de deux millénaires.
Une redécouverte moderne.

Au début du siècle dernier des explorateurs (telle Madame Alexandra David Neel (1868 - 1969) parcoururent le Tibet.

Ils accédèrent à certaines connaissances par enseignements directs.
Ces précurseurs européens furent initiés aux pratiques secrètes du souffle connues des « Bon Pö » (les bonnets noirs du Tibet) et des adeptes du T’chan (Chinois).
Dans les années 1970, une nouvelle vague de chercheurs ramenèrent de leurs voyages initiatiques une technique jusque-là tenue secrète :

le « Shen-Ty-Yang ».


Ces termes peuvent se traduire maladroitement par « expérience du corps ».

Cette mystérieuse pratique consiste à accumuler en soi à haute dose la « vitalité terrestre ».

Elle est le complément actif du Feng Shui (harmonisation des énergies d’un lieu).
Le « Shen-Ty-Yang » a été gardé secret jusque dans les années 1990.

Nous avons personnellement été initiés à son utilisation avec instruction de ne pas divulguer cette pratique qui accroit fortement la santé et la vitalité.
Seulement quelques dizaines d’occidentaux en eurent connaissance jusqu’à aujourd’hui.

A titre personnel nous pratiquons depuis plus de 20 ans et les bienfaits constatés furent multiples :
diminution de la fréquence des maladies saisonnières (grippes, etc.)
meilleure résistance de l’organisme contre toutes les agressions (bactéries, virus, micro champignons, parasites, etc.)
augmentation de l’enthousiasme et de la réussite,
diminution, voire disparition du stress au travail,
accroissement de la vitalité et du contrôle de la sexualité
ralentissement visible du processus de vieillissement (quasi absence de rides, peau hydratée et souple naturellement, etc.)
augmentation des capacités cognitives (concentration, analyse, etc.)
rayonnement personnel plus important
etc
Les quelques personnes à qui nous avons enseigné ces techniques ont toutes ressenti des effets positifs indéniables.
Ayant reçu l’autorisation de diffuser ces entraînements de longévité, nous avons créé la « BioRespiration ».
La BioRespiration s’appuie sur les secrets du T’chan de la Chine ancienne et des « Bon Pö » Tibétains.
La pratique engendre une étonnante vitalité dont découlent logiquement une amélioration de la bonne santé générale et une longévité accrue.