Les 22 Arcanes Majeurs du Tarot

Les 22 Arcanes Majeurs du Tarot

28/07/2014

Les 22 arcanes Majeurs du Tarot

Les 22 Arcanes Majeurs

 

I : Le Bateleur. Cet homme devant son établi entame un nouvel ouvrage. C'est donc le commencement de quelque chose. Saura-t-il se servir convenablement de ses outils ?  

 

II : La Papesse. Elle est la réflexion et le temps de la réflexion. Peu portée sur l'action, la Papesse préfère écouter et apprendre.

Elle symbolise donc la préparation et délègue ses pouvoirs aux manuels, tel le Bateleur.  

 

III : L'Impératrice est une intellectuelle active, contrairement à la Papesse.

Elle maîtrise toutes les situations mais n'apprécie guère de mettre la main à la pâte !

 

  IV : L'Empereur. Il est la puissance, la stabilité, l'autorité et la rigueur. Sûr de soi, ce sage sait opérer et affirmer ses idées. Son développement est destiné au bien de tous.

Il ne fait rien pour lui-même mais pour les autres, notamment pour son Impératrice de femme ! Il réalise donc l'entreprise commune.

 

  V : Le Pape cherche lui à transmettre sa spiritualité par la pureté et représente la force de l'amour.  

 

VI : L'Amoureux est tiraillé entre raison et passion. Qui choisir? Cette blonde qui pose sa main sur son coeur ou cette brune lui mettant la main sur l'épaule?

Cette carte symbolise donc un choix à effectuer : amour ou raison?

 

  VII : Le Chariot roule et est en mouvement, il va de l'avant. Sur le chemin de la conquête, il est la force créatrice et le pouvoir de réaliser les choses.

 

  VIII : La Justice. Symbolisée par la balance, signe d'équilibre ? parfois précaire ? La Justice est un choix à faire en pesant le pour et le contre.

De quel côté va pencher la balance ? Selon ce choix, il y aura des conséquences, positives ou négatives.

Cependant, quel que soit ce choix et sa résultante, un développement se produira, car seuls ceux qui ne décident rien n'obtiennent rien.

 

IX : L'Hermite est seul mais serein. Il détient la lumière, sa démarche est prudente.

Cet homme empli de spiritualité vient éclairer le chemin des âmes égarées, et leur montre la voie de la sagesse.

 

 X : La Roue de Fortune. Elle est le mouvement perpétuel de la vie, le jour après la nuit, les joies et les peines, le bien et le mal, la vie et la mort.

Elle est aussi le symbole des événements imprévisibles qui se présentent sur notre parcours.

La Roue de Fortune s'arrête parfois, aussi faut-il en profiter pour dresser un bilan, car sa course ne tarde jamais à reprendre.

 

  XI : La force est féminine dans le Jeu de Tarot, et domine un chien, lequel lui est entièrement soumis.

Cette force féminine est donc le symbole de contrôle de la puissance primaire et violente,

c'est une douce force, bien plus puissante que la force brute et masculine.  

 

XII : Le Pendu est étonnement serein. La tête à l'envers, suspendu par la cheville gauche, il n'a décidément plus les pieds sur terre.

Même s'il n'est plus libre de ses mouvement, il sait une chose, et ses yeux grands ouverts nous le font savoir :

il ne sert à rien de lutter contre cette situation inconfortable et, de toutes façons,

la vie matérielle n'est que passagère ; il y a quelque chose de l'autre côté du voile de la vie.

 

  XIII : Arcane sans nom (La Mort) est un squelette qui avec sa faux a coupé bien des têtes. Mais ce squelette est recouvert de chair?

Ce qui signifie que la Mort n'est pas la Mort, mais une transformation, un changement profond.

C'est l'étape nécessaire et incontournable pour évoluer, le passage à une nouvelle étape. Sa chair le prouve : la Mort se régénère.

 

  XIV : La Tempérance. Portant du rouge, du bleu et des ailes d'ange, La Tempérance est équilibre et sérénité.

Elle harmonise nos pôles, nos dualités, procède à un savant mélange destiné à nous élever vers la sagesse.

 

  XV : Le Diable porte des ailes de chauve-souris mais n'est pas Batman.

Ses mains et ses pieds sont griffus, il est hermaphrodite, mi homme mi femme.

Il domine le monde de la matière et des plaisirs, ainsi qu'un homme et une femme qu'il tient attachés par une corde au cou.

Il est le symbole du désir et de la ruse, mais peut être bénéfique à celui qui est conscient de ces faiblesses :

les dominer contribue à nous élever. Malheur à ceux qui n'en sont pas conscients :

ils se retrouveront enchaînés par de bien viles choses, telles la luxure, l'envie, la jalousie, l'égoïsme?  

 

XVI : La Maison-Dieu. Représentée par une tour sur laquelle le feu s'abat, et dont deux hommes en tombent,

cette Maison-Dieu n'indique pas le havre de paix qu'elle devrait représenter.

Si elle n'est pas un havre de paix, elle en est son commencement. La tour représente notre esprit.

Celui-ci, touché par le feu, c'est-à-dire nos erreurs, nos passades et autres frasques,

doit les accepter pour pouvoir en tirer une leçon salutaire et nous mener vers l'illumination, le divin.

 

  XVII : L'étoile. C'est en quelque sorte le big-bang, l'origine de la vie, née d'une explosion stellaire.

Elle est ainsi la vie, l'amour et la beauté, lesquels sont les seuls à mener à la Vérité.

 

XVIII : La Lune est une conseillère réconfortante, elle nous prépare doucement pour notre rencontre avec le Soleil.

Cette carte nous indique par conséquent qu'au bout du chemin, aussi noir soit-il, il y a toujours la lumière.

 

XIX : Le Soleil nous inonde de ses rayons bienfaisants. Il est la force et l'énergie inépuisable,

c'est un symbole du père, de l'amour pur, de l'amitié et de la joie. Loué soit le Soleil !

 

  XX : Le Jugement se trouve en nous. C'est l'écoute intérieure, le réveil de la conscience,

la mise en application de nos pensées et paroles qui nous amènent à un changement concret ou au renouveau.  

 

XXI : Le Monde indique l'idée d'achèvement dans le triomphe, où l'homme est parvenu à maîtriser les quatre éléments.

C'est Le Bateleur qui a réussi à achever son ouvrage, et qui se retrouve en harmonie.

Mais le monde et sa Terre sont ronds, tout comme la couronne qui figure sur cette carte. Tout est lié, et cyclique.  

 

Le Mat est la vingt-deuxième lame du Tarot de Marseille mais ne possède pas de numérotation.

Le Mat ne possède en fait pas grand-chose hormis un bâton et un baluchon.

Rien ne semble l'intéresser, il se contente de marcher en ignorant tout de ce qui se passe autour de lui.

Son regard est perdu, il erre, et le suivre vous perdrait?