Voyant vs médium

Voyant vs médium

25/07/2016

Voyant vs médium

 

Depuis longtemps, la guerre fait rage entre ces deux métiers bien différents, mais si souvent associés. Une association qui n’a en fait pas lieu d’être, mais légitime tant les différences entre ces deux métiers sont technique et spirituelle. De manière générale, la différence entre un médium et un voyant ne saute pas aux yeux directement, pourtant il s’agit bien de deux pratiques bien distinctes, dont les clients ou patients sont bien différents.

 

À savoir que le médium regroupe certaines qualités que le voyant n’aura pas forcément et inversement avec le médium qui n’aura pas la majorité des facultés du voyant. Un monde assez fascinant et qui demande à ce qu’on s’y intéresse de plus près. À commencer par le métier de médium qui signifie « milieu » et dont la première capacité est de pouvoir communiquer avec les morts. Sans pour autant pratiquer la divination comme le font dans la plupart des cas les voyants.

 

Le médium est également une personne très sensible à l’utilisation des influences ou des phénomènes non perceptibles par ce qu’on appelle les 5 sens (ouïe, odorat, toucher, goût, vue). Il va donc percevoir de façon plus spontanée et naturelle les différentes manifestations que l’on peut entrevoir du monde des esprits. Il agit pour certaines personnes comme un messager en rapport avec ce monde parallèle. Rassurez-vous, nous ne parlons pas là de magie noire ou autre rituelles, mais bien d’une communication avec des entités extérieures.

 

Une sensibilité toute particulière pouvant se manifester de façon très différente en fonction des cas (clairaudience, clairvoyance et bien d’autres…). Les messages sont donc reçus par télépathie et ne sont donc pas visibles par le non-pratiquant. Il peut s’agir d’images, de mots ou encore de phrases sur lesquelles le médium n’a aucune influence ni aucun pouvoir. Le médium reçoit uniquement ce qui lui est transmis.

 

Parlons maintenant plus précisément du métier de voyant afin d’éclaircir les différentes questions qui pourraient se poser entre ces deux pratiques. À la différence du médium, le voyant lui ne va s’occuper uniquement que du présent, du passé, mais également du futur. Le futur est ce qui préoccupe généralement les différentes personnes qui consultent un voyant.

 

Le voyant doit donc développer des qualités de sensibilité, d’intuition et d’empathie afin de pouvoir donner entièrement satisfaction à son client. Grâce à ces qualités, il pourra se lier à son consultant, à sa condition de vie dans l’immédiat et ressentir plus facilement son état d’esprit. Il pourra donc utiliser différents supports de divination comme les oracles, les tarots ou encore les runes ou les boules de cristal.

 

Il peut donc être aidé par des flashs ou encore des visions qui lui donneront la pleine mesure de l’avenir souhaité ou non, de son consultant. En effet, le voyant n’est pas là pour vous dire ce que vous désirez entendre, mais bien la vérité, quelle qu'elle soit. Ils pourront alors aider leur consultant à prendre les meilleures décisions pour leur avenir, tout en les laissant libres de leur propre choix.