D’oû vient le fait d’être voyant?

D’oû vient le fait d’être voyant?

25/07/2016

Qu’est-ce que la voyance ?

 

Beaucoup de personnes s’imaginent la voyance comme étant une pratique uniquement réalisée dans des roulottes, avec madame Irma et ses cartes. Eh bien non. Du moins plus maintenant, puisque cette pratique a été démocratisée il y a de ça quelques années et que le métier de voyante est désormais reconnu comme étant une pratique libérale, tout comme la psychologie ou encore la guérison. Une profession désormais accessible et qui demande des qualités bien particulières. Des qualités basées sur l’écoute, la compassion ou encore la clarté d’explication et l’honnêteté.

 

Le but n’est pas de dire au client ce qu’il veut entendre, mais bien de lui dire ce que le voyant a ressenti. Tout en utilisant, dans la plupart des cas des cartes ou encore des objets appartenant au client, la voyante sera donc capable d’utiliser ses talents de déductions et d’analyse pour s’approcher le plus possible de votre réel avenir.

 

D’où vient le fait d’être voyant ?

 

À savoir que le mot voyance nous vient du mot clairvoyance qui va donc signifier le fait de voir de façon physique dans les mondes les plus invisibles. On parle dans la plupart du temps de voir (un peu comme des flashs mentaux), mais il existe d’autres sens qui pourront être sollicités au moment de la consultation, et recevoir dans le même temps des informations très précieuses. Les sens comme l’ouïe, l’odorat ou encore le touché seront mis en œuvre pour s’approcher au maximum des prédictions les plus corrects.

 

Les informations obtenues vont donc être toutes droites venues de différents plans dimensionnels autres que la 3 e densité dans laquelle nous sommes tous incarnés physiquement. De nos jours, la physique quantique a démontré l’existence de certains champs dimensionnels qui pourraient bien expliquer les différents phénomènes paranormaux qui surviennent de temps en temps dans notre vie. Tout cela explique sans doute la confusion qu’il peut parfois y avoir entre le passé et le futur, ainsi que la difficulté prononcée de pouvoir dater de manières exactes les différentes informations reçues lorsqu’on les projette dans notre temps.

 

Les plans dimensionnels

 

Il existe donc 2 plans dimensionnels qui vont être sollicités lors de l’intervention, ou plutôt la consultation. Il y aura tout d’abord celui des esprits, qui est sans doute le plus facilement accessible, mais qui est également le plus dangereux. L’individu peut donc se connecter avec une entité (un esprit constitué d’un défunt) et qui va lui donner les informations souhaitées. On parle alors de médium spirit. Une pratique qui dépend également de la fiabilité de l’entité.

 

Le deuxième plan dimensionnel va être celui que l’on atteint avec se conscience qui est en fait une connexion avec nos guides, ainsi que des esprits positifs supérieurs. Il requiert donc une certaine grandeur d’âme et de sagesse spirituelle et peut s’atteindre à l’issue d’un long travail et passage d’épreuves.